Réception du 14 juillet 2018 à l’Hôtel Babylone Warwick

La célébration du 14 juillet, fête nationale de la République française, a eu lieu le 12 juillet 2018 à l’Hôtel Babylone Warwick de Bagdad, en présence du Secrétaire général du Conseil des ministres, Son Excellence, M. Mehdi Al-Alaq.

JPEG

Le 14 juillet est la fête de tous ceux qui se reconnaissent en ce message universel : liberté, égalité, fraternité. Ces valeurs, la France les porte dans son action diplomatique au quotidien et particulièrement au Moyen-Orient. Cette action est en Irak constante, transparente, et au service de tous ceux qui œuvrent pour la paix, la stabilité et l’unité nationale.

JPEG

Cette réception, qui a rassemblé près de 750 personnes, a été l’occasion pour l’Ambassadeur de France en Irak, M. Bruno Aubert, de recevoir les amis irakiens de la France – représentants du gouvernement, parlementaires, acteurs privés et publics, artistes, membres d’organisations non-gouvernementales et représentants des communautés religieuses – le corps diplomatique, et de réunir la communauté française.

JPEG

Elle fut également l’occasion de réaffirmer l’engagement concret de la France aux côtés des Irakiens et de réitérer la volonté, au plus haut niveau de l’Etat, d’une collaboration efficace entre nos deux pays pour que se développent des échanges humains incessants et des projets concrets dans tous les domaines. Les deux visites du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, M. Jean-Yves Le Drian, en Irak, en moins d’un an, témoignent de cette volonté.

JPEG

Depuis les dernières élections législatives de mai dernier, des tractations ont lieu entre les différentes forces politiques élues par les Irakiens : cela est le propre de toutes les démocraties. L’Ambassadeur a rappelé que la France souhaitait que ce dialogue aboutisse à une formule de gouvernement inclusive, fruit d’une décision strictement nationale, répondant aux attentes du peuple irakien.

JPEG

Enfin, l’Hymne nationale irakienne, « Mawtini », a été interprétée par des représentants des forces de police irakiennes, tandis que la Marseillaise a été interprétée par des représentants des forces armées françaises.

JPEG

Dernière modification : 26/07/2018

Haut de page