Questions relatives aux visas

Les rendez-vous pour les visas à l’ambassade de France sont gratuits. Le visa lui-même coute soixante euros. Toute demande de paiement qui vous serait adressée par des intermédiaires en échange d’un rendez-vous pour une demande de visa relève de l’escroquerie. L’ambassade de France en Irak n’a aucune relation avec les auteurs de telles pratiques qu’elle condamne. Les dossiers pour lesquels seront prouvés des pratiques illégales seront systématiquement rejetés et des poursuites seront engagées en liaison avec les autorités judiciaires irakiennes pour complément d’enquête et suites pénales.

Q- Que faut-il faire pour déposer une demande de visa pour la France ?

R- La demande de visa est très facile : il faut présenter un dossier de demande de visa touristique ou business suivant le motif du voyage. L’ensemble des pièces, par type de demande est disponible sur le site de l’ambassade à l’adresse suivante : www.ambafrance-iq.org

Q- Comment est-il possible de prendre rendez-vous pour le dépôt d’une demande de visa ?

R- Pour obtenir un rendez-vous, écrire à l’adresse suivante : Visappointment.bagdad-amba@diplomatie.gouv.fr

Q- Quel sont les délais pour une demande de visa ?

R- Il faut compter environ un mois pour obtenir un RDV puis environ deux semaines pour obtenir une réponse.

Q- Quel est le prix d’un visa et à qui faut il donner l’argent ?

R- Le prix d’un visa est l’équivalent de 60 Euros, payable uniquement en dinars irakiens. Cette somme est à verser uniquement à un agent consulaire, dans l’enceinte de l’ambassade ou du consulat général de France à Erbil, qui vous remet en échange un reçu. Cette somme est une taxe perçue par l’État français correspondant aux frais de dossier. Il n’y a rien d’autre à payer. Les formulaires et les demandes de rendez-vous sont totalement gratuits.

Q- L’ambassade de France en Irak recommande-t-elle des intermédiaires pour la constitution des dossiers de visa et leur dépôt ?

R- Non, l’ambassade de France déconseille catégoriquement d’avoir recours à des intermédiaires, pour plusieurs raisons : ils sollicitent d’importantes sommes d’argent (pouvant aller jusqu’à 10.000 Dollars) sans aucune contrepartie, contrairement à leurs allégations et promesses. Tous ceux qui se présentent comme des intermédiaires pour des visas sont liés à un système mafieux que nous combattons. Le moindre dossier présenté par l’un des intermédiaires ou sur lequel l’ambassade pourrait identifier l’action d’un intermédiaire sera systématiquement rejeté et le requérant interdit de l’espace Schengen.

Dernière modification : 27/08/2019

Haut de page