La "Nuit de la poésie" à Bagdad.

JPEG

L’Institut du monde arabe (IMA), en association avec l’Institut français et des antennes culturelles françaises dans dix villes arabes, a organisé de samedi à dimanche une "nuit de la poésie" pour un dialogue en français, turc et arabe. Cette "Nuit de la poésie" a uni Paris et Bagdad, ainsi que Le Caire, Doha, Djeddah, Riyad, Khartoum, Manama, Rabat, Abou Dhabi et Tunis.

JPEG

L’Institut français d’Irak a réuni des artistes et intellectuels irakiens dans une soirée poésie et débat, autour des poètes Chawki Abd al-Amir et Philippe Delarbre, intitulée : « Hallaj après Louis Massignon, lorsque le temps s’arrête à Bagdad ». Outre Hallaj, cet évènement a rendu hommage au rôle de l’Irak dans la poésie arabe.

JPEG

Pour le président de l’Institut du Monde arabe, l’ancien ministre de la Culture Jack Lang, il s’agit de "répondre à la violence par la culture, au fanatisme par la poésie".

JPEG

Dernière modification : 20/01/2019

Haut de page