Communiqué du Groupe de contact économique sur l’Irak du G7, de l’Union européenne et de la Banque mondiale - janvier 2024

Le Groupe de contact économique en Irak (IECG) salue l’engagement continu du gouvernement en faveur de la réforme économique et du développement du secteur privé. Le dernier semestre a été marqué par d’importantes avancées, telles que la réforme du secteur bancaire public avec le lancement d’une étude menée par un cabinet de conseil, la finalisation de l’adhésion de l’Irak à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), la mise en place de la Conférence sur les partenariats publics privés (PPP) et la réforme fiscale en Irak, la participation active à la COP 28 et le lancement du premier fonds souverain irakien, le Fonds irakien pour le développement (IFD).

L’IECG continuera de soutenir l’Irak dans ses efforts de réformes, qui seront transformateurs pour l’économie irakienne. Le 1er janvier, l’Italie et les États-Unis ont cédé la coprésidence de l’IECG à la France et au Royaume-Uni, qui définiront les travaux de l’IECG au cours du premier semestre 2024. L’IECG, et ses nouveaux co-présidents, continuera d’accompagner l’Irak sur la voie d’un développement économique durable et inclusif. Plus spécifiquement, le Groupe soutiendra les ambitieux programmes de réformes du gouvernement, notamment dans le secteur bancaire, la gestion des finances publiques et le développement du secteur privé.
Les domaines d’intervention de l’IECG pendant cette période seront les suivants :

Réforme du secteur financier

Il s’agira de soutenir la diversification et la modernisation du secteur bancaire irakien, en particulier au regard de l’évaluation en cours de l’Irak par le Groupe d’action financière (GAFI), en étroite collaboration avec le gouvernement et la Banque centrale d’Irak. Cela nécessitera un respect accru des normes internationales, un renforcement des liens avec les banques internationales, une lutte contre le blanchiment d’argent et la promotion du rôle des banques privées et des assureurs. Nous saluons le travail du gouvernement et de la Banque centrale en matière de réforme des banques publiques, de modernisation du secteur bancaire et d’amélioration de la gouvernance des banques commerciales et les paiements électroniques (qui faciliteront la formalisation de l’économie).

Gestion des finances publiques

La loi budgétaire triennale définit la vision et la stratégie économiques à moyen terme de l’Irak. Toutefois, dans un contexte d’incertitude sur les prix du pétrole, la politique budgétaire se doit d’être soutenable, tout en préservant les investissements pour la croissance future et en ciblant les dépenses sociales pour aider les plus vulnérables. Cela nécessiterait de mobiliser des revenus non pétroliers supplémentaires,de contenirla masse salariale du gouvernement et de réformer le système de retraite. Dans ce contexte, l’IECG salue les plans du gouvernement pour renforcer la gestion des finances publiques, y compris des mesures en faveur de la mise en place d’un compte unique de trésorerie (Treasury Single Account, TSAasy) et d’un système d’information intégré pour la gestion des finances publiques. (Integrated Financial Management Information System, IFMIS). Nous soutenons les efforts du gouvernement en matière de modernisation des douanes en Irak en facilitant le déploiement du système automatisé de données douanières de la CNUCED (SYDONIA), qui changera la donne dans les processus douaniers en Irak et améliorera la perception des impôts et l’environnement des affaires .

Développement du secteur privé

Un secteur privé dynamique et inclusif est essentiel pour créer les millions d’emplois qui seront nécessaires dans les décennies à venir et contribuer à la croissance et à la stabilité de l’Irak. L’IECG poursuivra son soutien au gouvernement irakien dans ses efforts visant à améliorer l’environnement des affaires en Irak, à diversifier l’économie et réduire la dépendance au pétrole. Cela comprend, entre autres, l’amélioration de la réglementation dans le domaine économique, la numérisation, l’accès au financement pour les entreprises et le renforcement de la lutte contre la corruption. Ces efforts contribueront à renforcer la résilience, notamment lorsqu’il s’agit de créer des opportunités économiques équitables et significatives pour les femmes et les jeunes irakiens. L’IECG salue le lancement du Fonds irakien pour le développement, qui a le potentiel d’apporter une contribution décisive à la reconstruction du capital humain, au développement du secteur privé et à la résilience climatique de l’Irak.

Enfin, l’IECG se félicite des récentes rencontres de Son Excellence le Premier Ministre Al-Soudani avec des institutions financières internationales à Davos cette année, notamment avec le Directeur du FMI et le Président de la Banque mondiale. L’IECG soutient les efforts continus en faveur d’engagement pris auprès des institutions financières internationales qui peuvent fournir une expertise précieuse, notamment la Banque mondiale, le FMI et la BERD. L’IECG soutiendra également les travaux visant à créer les conditions de la finalisation de l’accord-cadre avec la Banque d’investissement de l’UE (BEI). Ces institutions financières aideront également l’Irak à mettre en œuvre ses priorités, notamment lors de la prochaine consultation annuelle du FMI avec le gouvernement irakien. Composé de donateurs et de partenaires, l’IECG s’estime bien placé pour faciliter le dialogue de l’Irak avec ces institutions et plaider en faveur d’un soutien multilatéral aux politiques budgétaires et économiques de l’Irak.

En tant qu’amis et partenaires de l’Irak, le Canada, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Japon, l’Union européenne, le Royaume-Uni, les États-Unis et la Banque mondiale se réjouissent de poursuivre leur collaboration avec le gouvernement irakien pour soutenir des objectifs communs, par le biais d’un dialogue régulier tant au niveau politique que technique.

PDF - 209.1 ko
statement in Arabic
(PDF - 209.1 ko)
PDF - 215.8 ko
statement in English
(PDF - 215.8 ko)

Dernière modification : 08/02/2024

Haut de page